RESTRUCTURATION URBAINE ET REDISTRIBUTION IMMOBILIÈRE DU CAMPUS UNIVERSITAIRE
DE LA VILLE D'AIX EN PROVENCE, FRANCE

Mandataire : Université Aix Marseille
Situation : dans les limites de la ville d'Aix-en-Provence
Territoire : Ville d'Aix-en-Provence et banlieue sud
Emprise des aménagements : 60 ha
Montant des travaux : non défini
Planning : 2009 – 2013 
Maîtrisse d'Oeuvre : 2DKS Ecologie Urbaine – F. Dalibard programmiste – SEREB CONCEPT économiste – ACADIE études de marché – JACOBS ingénierie




Principales caractéristiques de l’opération :

- Concours ouvert et public

- Intégration des divers bâtiments universitaires de la ville en Campus désagrégé

- Cession ou échange de bâtiments non intégrables

- Programmation de nouveaux bâtiments

- Rationalisation et optimisation des programmes d'usage des divers bâtiments universitaires


Idée directrice : « Un campus dans la ville / une ville dans le campus » 

Intégrer ville et université dans une seule entité en ouvrant les espaces et services cloîtrés de l'université, aux activités urbaines. C’est à dire, légitimer et consolider la vocation urbaine de l'une des universités les plus anciennes en France, ainsi que la vocation universitaire de la ville française avec le plus de patrimoine classé. Ce fut la contre-proposition de 2dks à l'objectif initial du concours, qui était de créer un campus en dehors des limites de la ville. Contre-proposition qui provoqua l'annulation du premier concours, sa reformulation et la désignation du groupement conduit par 2dks comme lauréat du concours final.


Principales tâches assumées par 2DKS :

- Elaboration et présentation de la proposition lauréate

- Concepts du projet (Formes Urbaines, Mobilité, Territorialisation, Économie Locale, Identité)

- Stratégies de développement durable des aménagements (Écologie Urbaine)

- Stratégies de participation de la communauté


Concepts développés:

- Mise en économie de l'université

- Mise en commun du patrimoine universitaire et de celui de la ville (Voieries, salles de spectacle, salles de conférence, bibliothèques, services commerciaux, laboratoires, musées, terrains de sport, places, jardins etc.) 

- Collier périphérique de nœuds/places/parvis/portes de l'université dans la ville et vice versa, stations d'un circuit périphérique ad hoc de transport collectif. 

- Boulevards commerciaux de pénétration de la ville dans l'université et vice versa

- Axes/portes d'accès de l’Université/Ville dans l’espace rural et vice versa.

- Mise en spectacle de l'université dans la ville